Il y a des artistes qui passent et d’autres qui restent. Depuis des années et malgré sa disparition, Serge Gainsbourg reste un véritable monument de la chanson française. On ne compte plus ses tubes toujours très présents dans le paysage musical en France : La Javanaise, Je t’aime moi non plus, Couleur Café, Le poinçonneur des lilas, Requiem pour un con… Aujourd’hui, nous vous proposons de vous plonger dans un album devenu culte de Serge Gainsbourg : Histoire de Melody Nelson. S’il fait aujourd’hui partie des créations mythiques de l’artiste, il n’a pas connu le succès dès son démarrage.

Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg : un concept album

Basé sur l’un des ouvrages de Vladimir Nabokov, Histoire de Melody Nelson comporte 7 chansons qui suivent le même fil conducteur et racontent une véritable histoire. Dans celle-ci, Serge Gainsbourg percute une jeune fille à vélo puis noue avec elle une romance entre doutes et sentiments, qui connaît une fin tragique, à la suite d’un accident d’avion.

Si cet album est si spécial, c’est parce que le chant en tant que tel n’y occupe pas une place prédominante. En effet, l’artiste emploie un style narratif davantage parlé, qui lui permet de narrer son histoire.

Une collaboration avec différents artistes ?

C’est avec Jean-Claude Vannier que Serge Gainsbourg écrit Histoire de Melody Nelson, dont il lui parle pour la première fois à Londres. Plutôt que d’écrire les textes puis de composer la musique, les deux artistes travaillent d’abord sur les mélodies ensemble, puis sélectionnent certaines compositions lorsqu’ils reviennent en France, pour les enregistrer. Ce n’est alors qu’à ce moment que Serge Gainsbourg écrit les textes.

Un mystère autour des musiciens

Pour la partie musicale, Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier ont fait appel à des musiciens, mais une grande partie d’entre eux ne sont pas désignés de façon certaine. Un véritable doute subsiste quant aux collaborations musicales sur cet album. Jean-Claude Vannier indique avoir joué du piano, des timbales ou encore de l’orgue. Il est dit que Alan Parker et Dave Richmond étaient présents lors des sessions d’enregistrement à Londres, le premier jouant de la guitare électrique et le second de la basse électrique.

On sait aussi que c’est Jane Birkin qui prête sa voix à Melody Nelson, mais aussi son image pour la couverture de l’album.

 

Du flop au succès

L’album Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg sorti en mars 1971 est loin d’avoir fait l’unanimité à ses débuts. Avec seulement 7 titres dont deux de plus de 7 minutes, sa proposition artistique n’a pas séduit le public à l’époque. Il aura fallu qu’il devienne un succès auprès des anglo-saxons pour qu’au fur et à mesure il devienne un véritable classique en France. Aujourd’hui, certains des titres de cet album de Serge Gainsbourg ont été repris par des artistes de renoms comme Placebo, Les Rita Mitsouko, Benjamin Biolay…

Redécouvrez l’Histoire de Melody Nelson avec iiconi

Qui dit album à part dit écoute originale. Si vous souhaitez (re)découvrir cette création atypique de Serge Gainsbourg, vous pouvez le faire grâce à l’édition spéciale iiconi. Vous recevez ainsi un objet connecté qui prend les traits de la pochette de l’album, et qui vous permet d’écouter les titres de l’album grâce à une application connectée. Un objet musical à la fois esthétique et original, qui vous permet également d’accéder à des contenus supplémentaires : photos, archives, vidéos…